SNUipp-FSU

En quelques clics syndiquez-vous au SNUipp-FSU 86 pour l'année scolaire 2017/2018. Vous pourrez effectuer un paiement par carte bleue en une fois ou en plusieurs fois sans frais. 66% du montant de votre cotisation syndicale sera déduit de votre impôt. (crédit d'impots). Sans attendre, remplissez le formulaire ci-contre pour adhérer !



Je me syndique
Je me syndique
Je me syndique

JE ME SYNDIQUE PARCE QUE

• C’est Rompre l’isolement
• C’est pouvoir s’informer par une voie indépendante de l’administration.
• C’est recevoir de façon régulière des informations locales et nationales.

Le SNUipp/FSU 86 , rencontre le directeur des services académiques, les IEN, siège dans les instances : il fait des 
compte rendus réguliers , il met à disposition des syndiqués un suivi de carrière etc..... 

Il rédige  des dossiers, des bilans sur des thèmes variés et enquête dans les écoles. 

Les militants déchargés  du SNUipp se rendent dans les écoles, répondent aux questions, rencontrent les équipes, et 
appuient les demandes personnelles.

• C’est un lieu pour échanger :
Le SNUipp/FSU dispose de plusieurs commissions où les syndiqués réfléchissent ensemble sur 
l’amélioration du métier : commissions remplaçants, maternelle, rural, direction et 
fonctionnement de l’école, ASH ...

• C’est avoir un interlocuteur, un médiateur.
Elus par l’ensemble des personnels, les représentants des personnels siégent dans différentes 
instances où ils défendent tous les personnels.
• Se syndiquer c’est devenir un partenaire privilégié, c’est nous donner les informations, et 
nous aider à mener un combat juste.

  • • S’ouvrir un espace de paroles, se battre ensemble pour une évolution du métier
• Porter ensemble l’idée de la transformation de l’école avec un maître en plus. 
  •  Défendre l’intérêt du travail en équipe. 
 Réfléchir sur une réorganisation de notre temps (heures de présences face aux élèves et 
heures de présence dans l’école) pour faire face aux différentes missions qui nous sont 
confiées. 

Réfléchir sur le fonctionnement de l’école et la direction : il n’y a pas de réponse type. Le 
SNUipp est opposé à l’idée d’un statut qui renforcerait le pouvoir hiérarchique d’un membre 
de l’équipe. Il souhaite une reconnaissance institutionnelle du Conseil des maîtres.
Pour autant, il reste que l’enseignant qui assure la tâche de coordinateur et d’animateur de l’Ecole 
en est aussi le responsable et le SNUipp demande qu’un cadre de ses responsabilités soit redéfini 
(voire élargi au Conseil des Maîtres).

Le SNUipp demande des décharges pour tous les directeurs (qui pourraient être sous la forme d’une 
journée tous les 15 jours pour les directeurs de 2 à 4 classes). Le SNUipp souhaite que les tâches 
spécifiques à la direction soient reconnues par du temps en plus, et une revalorisation indiciaire.
• Nous sommes tous concernés par le bon fonctionnement de l’école et donc, par là de la 
direction : Adjoints, RASED, parents, élus : ne laissons pas les seuls directeurs se battre !
• Etre acteur de l’évolution de son métier, se battre ensemble pour notre quotidien
Le nombre de syndiqués ( +de 800) est notre passeport lorsque nous rencontrons 
l’Inspecteur d’Académie . Plus notre représentativité est importante, plus notre crédibilité et nos 
chances de succès sont grandes.• Défendre ses intérêts dans un esprit collectif, contribuer au mouvement social
Si le rôle d’un syndicat est évidemment de défendre les intérêts matériels et moraux de ses 
adhérents, il n’en défend pas moins le Service Public d’Education, dans son caractère Public, 
Laïque et Gratuit.
Le SNUipp/FSU participe à la transformation de la société pour une meilleure répartition des 
richesses et une certaine idée de la justice sociale.

• Agir pour une société plus juste, appartenir à une fédération
Se syndiquer au SNUipp, c’est défendre une conception originale du syndicalisme, initiée au 
moment de la création de la FSU (Féfération Syndicale Unitaire) : un syndicalisme à l’écoute de 
chacun, qui élabore revendications et modalités d’action avec les salariés eux-mêmes, un 
syndicalisme indépendant de tout parti politique mais qui a, néanmoins l’ambition d’être acteur de 
la transformation sociale, pour une autre société construite sur des valeurs de solidarité, de 
coopération, de répartition des richesses produites où l’Ecole de la Réussite de Tous trouverait 
toute sa place.
Être membre de la FSU, première fédération syndicale de la Fonction Publique d’État